Alain Ambrosino (PDT Sport Auto): « Je ne pense pas poursuivre à la tête de la FISA »

Le président Alain Ambrosino annonce son départ de la présidence de la FISA en fin de saison. La raison ? Le manque de soutien de l’Etat. « Je ne pense pas continuer », a-t-il indiqué, dimanche au terme de la 45e édition du Rallye Bandama.

Quelle sont vos impressions après cette 45e édition du Rallye Bandama ?

Pour moi, c’est une très grande satisfaction pour avoir organisé ce Rallye pour les 50 ans de cette compétition. Autre satisfaction, tout s’est bien déroulé. Il n’y a pas eu de blessés hormis des dégâts matériels. J’estime donc que ce fut  une belle édition. On a fait le maximum.

Il y a  tout de même eu beaucoup de polémiques autour du Super Rallye. Quelle est votre réaction à ce niveau ?

Ce sont les instructions qui m’ont été données de la part de la FIA, je ne fais que l’appliquer. C’est le règlement, ceux qui ne sont pas contents, qu’ils aillent jouer aux boules.

Qu’est-ce qui a permis au Kenyan, Manvir de faire la différence dans cette course ?

Je pense que disputer une telle épreuve, nécessite une bonne voiture. C’est sans doute ce qui a permis à Manvir de faire la différence. Car, la puissance de sa voiture a été un atout.  Mais à côté de cela, il faut surtout être un bon pilote et avoir une bonne assistance. Ceci pour dire qu’il n’y a pas que la voiture qui compte.

Président,  allez vous rempiler à la tête de la FISA ?

Non,  non. Je ne le pense pas. Vous aurez sans doute un autre organisateur l’année prochaine pour la 46e édition. Et j’ose espérer que ce sera encore mieux que celle de cette année.

Alors fatigué ou déçu ?

Je suis surtout déçu surtout de beaucoup de pilotes et du manque de soutien de l’Etat. Quand on se retrouver avec une minorité de personnes pour organiser un tel événement et que dans la foulée, on est  critiqué par des gens qui ne font rien du tout, c’est très décevant.

1 Commentaire

  • Burelle Reply

    31/05/2020 à 15:43

    Bonjour,
    je suis Jean Yves BURELLE et en ce jour de PENTECOTE, j’ai une grande pensée pour vous tous . Il y a quelques décennies, avec mon ami Marcel COPETTI, j’ai cassé mon moteur de ma 504, pour reconnaitre un circuit “sympa” pour créer le “rallye de la Pentecote”….. que de magnifiques souvenirs . L’ASACCI venait de renaitre, Henri ABOUDARA ayant retrouvé les statuts de cette association, et nous avions comme Président Marc GERENTHON . j’ai succédé juste un an a Marc GERENTHON à la tête de l’ Asacci …. “la Pentecote”, avec Marcel nous voulions faire un rallye tip top, avec 2 étapes, une de nuit avec le départ et une de jours pour aller jusqu’a l’arrivée en début d’aprés midi – des spéciales courtes, les radio amateurs en transmission ( un résultat tombé toutes les 24 secondes) vers un PC dans deux chambres au Golf Hotel où était installé toutes les assistances en bordures de son entrée, et les résultats affichés en continue, merci Christian GUEVEL…. etc Voila “un peu ” d’histoire du Rallye de la Pentecôte surement touché par cette crise du COVID 19. J’ai été trés touché de vous revoir, pas tous hélas, pour les cérémonies funéraire de Samir ASSEF mon pilote pendant dix ans . Amicalement JYB

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password