Aka Kouamé Basile (DS AS Tanda): « Que la FIFA laisse les gens aller aux Eléctions»

Directeur Sportif de l’AS Tanda, Aka Kouamé Basile que regrette la suspension du processus électoral à la FIF ait une incidence sur la reprise des compétitions. « On se sait pas où on va », se lamente-t-il.

 

Comment explique-vous  le retard pris par l’AS Tanda pour entamer sa préparation pour la prochaine saison ?

Ecoutez, on ne sait pas où on va en ce moment. Le football ivoirien est bloqué du fait des élections à la FIF. On ne peut faire des entraînements sans qu’on ait une idée claire de la situation actuelle de notre football. Ça sera fatiguant pour les joueurs et pour tout le monde.

Cette situation suffit-elle a expliqué l’inaction à Tanda?

C’est une situation embêtante pour tout le monde. Aujourd’hui, les joueurs ont envie de jouer au football. Cette situation de blocage les en empêche. Il faut que la FIFA laisse les gens aller aux élections. On ne peut pas bloquer le football ivoirien pour une histoire d’élection. On ne sait plus où on va. Les joueurs souffrent, les dirigeants aussi. On n’a jamais vécu une telle situation en Côte d’ Ivoire.

 En dépit de cette situation, certains clubs ont repris le travail. A quand la reprise à l’AS Tanda ?

Normalement, nous comptons reprendre les entraînements en début de semaine prochaine. Si tout se passe comme prévu, ça sera le lundi au nouveau camp d’Akouédo. Et, cette reprise concernera les anciens qui ne sont pas en fin de contrat.  Nous sommes actuellement en discussion avec de nouveaux joueurs. Mais, rien n’est encore finalisé. Nous allons voir tout ça avec les entraîneurs pour prendre la bonne décision.

Sous quel signe placerez-vous cette nouvelle saison ?

Nous voulons nous racheter. La saison dernière, nous n’avons pas pu atteindre notre objectif. On a tutoyé le bas du tableau. Notre objectif, cette saison, est de jouer le haut du tableau pour espérer décrocher une place africaine. Nous avons deux bons entraîneurs, Aka Jean-Baptiste et Bilé Ekpagni qui ont fait du bon boulot l’année dernière. Nous comptons sur eux pour nous permettre d’atteindre l’objectif visé.

De quels moyens disposez-vous pour viser une place africaine ?

Je pense que notre président Cévérin Yoboua a toujours su mettre les moyens pour faire avancer son équipe. Il  va encore mettre le paquet cette année afin de  permettre à l’AS Tanda de jouer les premiers rôles en Ligue 1.

 

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password