Aisance Aquatique: Danho va poser la 1ère pierre de la piscine de Marcory

La Côte d’Ivoire, grande nation de sport entend conserver ce statut. Pour se faire, elle s’est dotée d’une Politique Nationale du Sport (PNS) dont la mission première est de placer la pratique d’activités physiques et sportives, dans les habitudes des populations.

Ainsi, l’Etat ivoirien, sous le leadership du Chef de l’Etat, SEM Alassane OUATTARA, Président de la République a entrepris un vaste programme de construction d’infrastructures sportives de proximité de qualité. Dans cette dynamique et dans le but d’équilibrer et diversifier son offre en matière d’infrastructures, le Gouvernement a lancé un programme de construction et de réhabilitation de piscines. Ainsi, à côté des infrastructures de la CAN 2023, d’importants moyens seront investis en vue d’obtenir des piscines de qualité destinées à répondre aux alertes de décès par noyade de plus en plus nombreux enregistrés par manque d’apprentissage à la natation.

Le vaste programme « Aisance aquatique » inclus la construction de cinq (5) piscines (Abobo, Attécoubé, Yopougon, Marcory, Koumassi) et la réhabilitation des piscines de Bouaké et Bingerville. Le programme répondra aux besoins de la pratique de haut niveau à la formation des formateurs et à la préparation aux métiers du sport.

D’un investissement global de 15 778 676 793 milliards de francs CFA, les piscines olympiques d’Abobo et Marcory ainsi que celles semi-olympiques d’Attécoubé et Yopougon sont dotées de plusieurs composantes selon la spécificité de chaque site,  à savoir des tribunes, des salles de musculation, des restaurants, des salles de réunion, des bureaux, des infirmeries, des terrains de sports, des boutiques, des parkings, etc.

Ce projet novateur qui va engendrer de nombreux emplois directs et indirects, se présente aussi comme une réponse à l’épineuse question de l’employabilité des jeunes. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme que le Ministre des Sports, Paulin Claude DANHO procèdera à la pose de la 1ère pierre de la piscine olympique de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Marcory, le jeudi 01 Décembre 2022 à 9 heures.

Logée dans l’enceinte de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), cette infrastructure sportive sera réalisée sur une superficie de 4 632M2. La construction de la piscine olympique de 50m sur 25 soit 8+2 couloirs de nage permettra de rendre plus complet cet institut qui manque d’infrastructure de natation pour la formation des formateurs et sera aussi destinée à accueillir les compétitions de haut niveau et permettre aux sportifs professionnels de s’entraîner.

Pour rappel, c’est le samedi 22 octobre 2022 à Abobo que le Premier Ministre, SEM Patrick ACHI a officiellement lancé les travaux de construction des quatre piscines olympiques dans le District d’Abidjan. Il est bon de noter que cette cérémonie de pose de 1ère pierre sera couplée avec l’ouverture solennelle de l’année académique 2022-2023 de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Située dans la commune de Marcory, l’INJS a été créé par décret n° 61-141 du 15 avril 1961 et érigé en Direction Générale par décret N° 2013-713 du 18/10/2013.

Depuis le 28 décembre 2012, Monsieur Habib SANOGO est le Directeur Général de l’INJS.

Cet Institut de renommée internationale est composé de 2 grandes écoles, du Centre National du Sport de Haut Niveau (CNSHN) et du Centre de Médecine du Sport (CMS).

-L’Ecole Normale Supérieur d’Education Physique et des Sports (ENSEPS), avec pour directeur Monsieur COULIBALY Amidou

-L’Ecole Normale Supérieur d’Education Permanente (ENSEP) avec pour Directeur Monsieur ZANBI Foua Honoré

-Le Centre National du Sport de Haut Niveau (CNSHN) dirigé par Madame CISSE Salamata

-Le Centre de Médecine du Sport (CMS) dirigé par Dr ALLAGBA Eric

Le leader africain de la formation des cadres de jeunesse, sport et loisir a pour principale mission de former aux emplois du sport, de la jeunesse et du loisir.

A cet effet, il :

– assure la formation initiale et continue du personnel enseignant d’Education Physique et Sportive, d’Education Permanente ;

– détecte, sélectionne les jeunes talents et assure le suivi sportif ;

– assure la formation qualifiante des jeunes ;

– promeut les recherches pédagogiques et fondamentales appliquées à l’évolution des techniques sportives et d’éducation permanente ;

– développe la recherche, le diagnostic et la thérapie en médecine du sport  et en particulier élabore les tests de présélection des jeunes talents ;

– développe la coopération internationale en matière de jeunesse,  sport et loisir,

– assure la maintenance, l’entretien et la gestion des infrastructures sportives, et académiques en son sein.

Plusieurs filières de formation et spécialités y sont dispensées :

 – Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) avec des spécialités en Education et Motricité, Management du sport, Activités Physiques Adaptées santé, Entrainement Sportif.

– Sciences et Techniques des Activités Socio-Educatives (STASE) en Gérontologie-Andragogie-Loisir-Entreprenariat et Conduite de Projet.

Ces différents curricula en formation universitaire sont sanctionnés  par des Licences et Master en STAPS et STASE du système LMD et en formation professionnelle par des diplômes d’Inspectorat, le CAPEPS, le CAPEP et le CAMEPS.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password