Affaire Imitation signature de Medhi Khalil Cissoko Mady entendu par le juge 

Cissoko Mady a été entendu ce lundi 28 mai dans le cadre de l’affaire de la prétendue imitation de  la signature de Medhi Khalil, président du Cosmos. Prévue pour vendredi 25 mai dernier, l’audition du dirigeant de l’AFAK s’est déroulée en présence du doyen des juges d’instruction du tribunal de 1ere instance d’Abidjan –Plateau, Coulibaly Ousmane,  durant une trentaine de minutes. Cissoko Mady  a ainsi donné sa version des faits  dans cette affaire avant de rentrer chez lui. Accompagné de Me Diallo Souleymane, avocat du G 42, et  une dizaine de dirigeants issue  de ce groupement, l’ancien président délégué de l’ AS Tanda a,  une fois de plus, clamé son innocence  au sujet de la plainte contre X porté  par  Medhi Khalil pour « faux et usage de faux » au motif que sa signature aurait été falsifiée sur la requête individuelle de son club déposée à la FIF pour demander une AG extraordinaire. « Mon client a démontré qu’il n’est nullement fautif dans cette affaire.  Il revient au juge de faire une confrontation entre  le plaignant  et le mis en cause ou de décider d’un non lieu », a déclaré Me Diallo Souleymane à la sortie de cette audience. En clair, c’est le juge qui déterminera de la suite à donner à cette affaire. Quoi qu’il en soit  le G42 reste confiant sur l’innocence de Cissoko Mady. « Nous n’allons pas laisser notre collègue seul dans son combat. Nous sommes avec lui. La vérité doit éclater », a expliqué Koné Abdoulaye, coordonnateur du G42.

      

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password