AG Elective (FIKDA) : Me Bahi veut remettre le karaté ivoirien sur les rails

Contre toute attente, l’ancien président de la Fédération de karaté, Me Bahi Patrice, a décidé de briguer la présidence de la FIDKA au cours de l’AG Elective fixée au 14 septembre prochain. Le grand Me ceinture noire 8e dan a officiellement présenté sa candidature à la presse, ce mardi 10 septembre au cours d’une rencontre à la Riviera. Il était accompagné par plusieurs grands maîtres dont Me Galaty, Me Neya et Me Tahi. Aussi, a-t-il profité de l’occasion pour donner les raisons qui l’on poussé à briguer la présidence de la FIKDA. « Le karaté m’a tout donné. Et moi en retour je veux offrir encore plus au karaté et à la grande famille du karaté ivoirien », a d’entrée confié le candidat Bahi Patrice. « Je veux remettre le karaté ivoirien sur les rails. J’ai été énormément triste lorsqu’à mon retour au pays, j’ai constaté que  le karaté ainsi que les vertus qui l’accompagnent avaient foutu le camp. La Fédération elle-même est mourante avec des compétitions qui se déroulent dans des salles vides », a-t-il justifié sa candidature avant de déplorer l’absence de la sélection nationale lors des grands rendez-vous continentaux tels que les derniers championnats d’Afrique et les Jeux Africains au Maroc. Il faut dire que Me Bahi Patrice fait partie des grands noms du karaté ivoirien. Élève du Hanshi Sanogo Souleymane, il a été plusieurs fois Champion d’Afrique et  médaillés aux Mondiaux de karaté.  Le candidat était l’une des grandes attractions dans les années 1990-2000. « Avant c’était l’émeute. Et moi je veux redonner le goût du karaté aux Ivoiriens », a-t-il promis.

Un collège électoral contestée

Me Bahi et son équipe se sont également prononcés sur la liste des 240 clubs votants qui fait  débat avant l’AG élective de la fédération de karaté, prévue samedi prochain. Une liste qu’il a qualifié de « liste à problème ».  « Normalement, la liste doit être d’au moins 210 clubs », a-t-il lancé. Et d’étayer : « Les affiliations au titre de l’année 2019 ont été arrêté en juin 2019 avec 224 clubs. Tandis qu’en 2017 et 2018, le nombre de clubs affiliés était respectivement de 147 et 197. Et voila qu’on nous présente une liste compilée de 240 clubs pour l’AG Elective », a-t-il décrié. L’ancien président de la fédé de karaté redoute d’ailleurs une fraude électorale. « La publication de cette liste était un préalable avant de nous engager pour cette élection devant la Conférence des présidents de Fédération. Mais, Me Fanny a fait la sourde oreille. Nous pouvons le battre même avec cette liste. Mais pour le respect des règles, gage de Paix, nous demandons que l’on retire la liste de 2019 car elle pose problème », a-t-il recommandé.

 

 

 

Aperçu

AG Elective (FIKDA) : Me Bahi veut remettre le karaté ivoirien sur les rails - /10

Sommaire

0 Nul!

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password