Crise à l’Africa  Moh Emmanuel exige un audit 

L’Africa Sports va mal. En effet, à la suite de la grève des joueurs, le bicéphalisme à la tête du club Vert et Rouge est désormais consommé. Et ce, depuis la décision de Bahi Antoine de prendre les rênes du club après que le président Vagba Alexis l’a limogé du bureau exécutif. En clair, l’ambiance est tout simplement délétère chez les Vert et Rouge. Une situation qui interpelle bon nombre de MAM au nombre desquels se trouve Moh Emmanuel, ancienne légende des Aiglons et président de l’association des supporters, Africa Socios Club. « Le problème du club est financier. Les anciens collaborateurs de Vagba nous ont finalement rejoint. Et ils l’accusent ouvertement d’avoir une gestion opaque. Pour démêler le vrai du faux, il faut tout simplement un audit pour clarifier la situation », a-t-il réclamé hier  dans une déclaration. La crise actuelle semble donner raison à Africa Socios Club et le COMAMAS  qui avait saisi la justice  à cet effet. Les deux structures de supporters avaient ainsi réclamé, l’an dernier,  la création d’une société de gestion comme l’exigent les statuts du club depuis 2014. Parlant des textes, Moh Emmanuel estime qu’ils ont été à nouveau foulés aux pieds avec la nomination du nouveau bureau exécutif de Vagba Alexis: « Vagba a crié sur tous les toits que l’Africa Sports a 28 membres statutaires. Mais, il se trouve qu’il vient de faire une entorse au règlement du club en nommant des personnalités qui ne sont pas des membres statutaires dans son nouveau bureau exécutif. Je suis au regret de le dire mais Fanny Ibrahima ou le Général Kili Fiacre ne sont pas des membres statutaires même s’ils sont des Conseillers».

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password