Compétitions interclubs L’Asec proteste auprès de la CAF

La décision de la CAF de retirer deux représentants à la Côte d’Ivoire en compétition interclubs dès la prochaine saison, est loin d’avoir l’assentiment des dirigeants du club jaune et noir. Et  pour cause ?  Les Mimos viennent d’adresser un courrier à la faîtière du football continentale afin d’avoir des précisions sur cette mesure qui normalement devait  prendre effet lors de l’exercice  2020-2021. « Notre club et tous les autres Africains se sont battus toute la saison pour obtenir une qualification en Coupe d’Afrique et ce ne serait qu’après la bataille que l’on indique les règles du jeu ? … Nous ne voulons pas croire qu’une telle décision soit possible et c’est pourquoi nous avons écrit à la CAF afin d’obtenir des éclaircissements sur cette situation », peut-on lire dans l’édito du DG de l’Asec, Benoît You, paru  dans l’hebdomadaire Mimosas ce jeudi 13 juin 2019. Faut-il le rappeler, c’est dans un courrier en date du 3 juin dernier  que la CAF a informé la FIF qu’elle ne bénéficierait seulement que de 2 places dans les compétitions interclubs. Et  non 4 comme ce fut le cas lors des dernières saisons. Raison invoquée ? La sortie du championnat ivoirien du Top 12 des meilleurs championnats d’Afrique. « …La CAF n’a surpris personne puisque le  PCA de l’Asec Mimosas avait déjà attiré l’attention sur ce point. Cependant, ce qui semble nouveau, c’est d’annoncer que ce classement est désormais pris en compte pour déterminer les équipes qualifiées pour les compétitions africaines 2019-2020. Selon les règles en vigueur  jusqu’à maintenant, ce classement  aurait dû être  pris en compte  pour la compétition 2020-2021 », a insisté Benoît You. Si l’on s’en tient  au courrier de la CAF, la SOA, champion en titre, et le FC San Pedro, détenteur de la Coupe nationale, représenteront la Côte d’Ivoire respectivement en Ligue des champions et en Coupe de la Confédération en 2020. En revanche, l’Asec, 3e de la L1, et l’AFAD, finaliste malheureux de la Coupe nationale,  ne seront plus Africains l’an prochain.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password