Kamara Ibrahim (sélectionneur des Eléphants) « On n’ira pas en Guinée les pieds chancelants »

 

A quoi répond le choix de ces 23 Eléphants ?

J’ai fait cette liste des 23 joueurs en tenant compte de certains paramètres. Je suis dans ma continuité. Depuis ma nomination, il y a quatre mois, j’ai eu confiance en  des jeunes qui répondent bien.  Je sais que ceux qui ont souhaité des changements vont en souffrir. Je ne compte pas trop bouleverser cette équipe qui se comporte bien. Avec ce groupe on peut relever le défi à Conakry.

 

Des cadres comme Gervinho, Salomon Kalou et même Touré Yaya étaient annoncés pour ce match contre la Guinée.  Pourquoi ont-ils été zappés au profit des jeunes ?

Cette liste contre la Guinée répond à un souci d’équilibre. Comme, j’ai eu à le dire, les jeunes avec qui j’ai  commencé cette aventure ne m’ont pas encore déçu. Mieux, ils  répondent bien à mes attentes. Ces cadres dont vous parliez font partie de mes plans. Mais, pour l’instant, je veux continuer avec les jeunes. Gervais et Kalou ont fait un bon début de saison. Il faut encore les laisser atteindre leur vitesse de croisière. Il faut laisser le temps au temps et ne pas brûler les étapes. Ils viendront progressivement.

 

On note l’arrivée de beaucoup de jeunes de l’équipe espoir. Comment expliquez-vous cela ?

La sélection espoir est la passerelle pour faire rentrer des jeunes dans l’équipe national A. Aujourd’hui, un  jeune comme Comara Cheick joue dans un grand club de l’Afrique. C’est un pilier du WAC. Après son passage à Sochaux Méité Yacou a beaucoup progressé avec Reading. Danté El Hadj est régulier dans le championnat national. Je crois ces jeunes méritent d’être dans cette sélection.

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password