Dao Mamadou (président d’Atlantis) « La Commission de Discipline traque le GX »

A quelques heures de l’audition de Me Roger Ouégnin par la Commission de discipline ce  21 septembre 2018,   l’un des membres  actifs du GX, Dao Mamadou,  dénonce  un acharnement de la Commission de Discipline, censé ne pas être à la solde du Comité de la FIF.

Comment percevez-vous la convocation du président de l’Asec devant la Commission de discipline de la FIF ?

Je trouve que c’est une injustice parce que quand l’un des membres du Comité exécutif de la FIF parle et insulte, la commission de discipline  croise les bras.  En revanche quand un dirigeant de club  notamment du GX  parle, cette  juridiction  ne tarde pas à lancer une convocation.

Peut-on donc parler de deux poids, deux mesures ? 

Effectivement c’est de cela qu’il s’agit. J’ai été personnellement victime de cela sous prétexte que j’ai saisi la justice. Je pense qu’il faut s’inquiéter de cette manière de fonctionner de nos institutions.  La Commission de Discipline est censé être autonome.  Au lieu de cela, on assiste à une dictature alors que  les membres du GX ne font  que critiquer la gestion de la Fédération.

Est-ce que vous ne percevez pas cette énième convocation comme un moyen de faire taire les membres du GX ?

C’est une traque au GX.  Cela ne peut pas continuer comme çà. On ne peut pas se lever et sanctionner des acteurs du football ivoirien parce qu’ils critiquent une gestion. La Fédération doit se ressaisir  en laissant tomber la convocation de Me Roger Ouégnin et en levant la suspension de Salif Bictogo

Comment le GX entend faire face à cette traque de ses membres ?

On verra ce qui se passera lors de l’audition de Me Roger Ouégnin demain  et on déterminera la marche à suivre.  Cette traque ne peut plus continuer surtout que tous  les griefs reprochés à la fédération sont légitimes.

Interview réalisée par Coulibaly Abdoulaye

 

 

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password